Okonomiyaki, servez-vous avec la sauce originale japonaise à la fois sucrée et salée

Différentes recettes d'Okonomiyaki, à l'Osaka, à la Hiroshima etc.

Pour faire un okonomiyaki, préparer le mélange de la farine de blé, de l'eau et des légumes, ajoutez-y de la viande ou des fruits de mer. Et puis cuire ce mélange sur la plaque chauffante comme une crêpe ou un pizza. Ce plat se mange avec une sauce spéciale. Il y a deux recettes connues pour l'okonimiyaki, un okonomiyaki à l'Osaka, tous les ingrédients est mélangé ensemble avant la cuisson, par contre, un okonomiyaki à la Hiroshima, il faut empiler chaque ingrédient l'un sur l'autre sur la plaque. Il existe aussi d'autres recettes locales partout au Japon.

Libre-service ou être servi ?

A propos de l'okonomiyaki à la Hiroshima, normalement il est composé par différentes couches, celle de chou haché, celle des nouilles etc. Comme il est assez difficile pour les clients de le cuisiner, c'est toujours un personnel du restaurant qui le prépare et vous n'avez aucun souci de le commander. De l'autre côte, en cas de l'okonomiyaki à l'Osaka ou du monjayaki de Tokyo, comme ceux-ci se font avec un simple mélange des ingrédients, souvent c'est le client lui-même qui doit le cuire sur la plaque équipée à la table. Mais bien sûr vous pouvez toujours demander de l'aide des personnels. Sinon, il serait aussi intéressant d'essayer de cuire votre premier okonomiyaki par vous-même, cela serait une bonne expérience pour connaître plus de la culture japonaise.

Okonomiyaki

Le Takoyaki, plat d'origine d'Osaka

Le Takoyaki, plat d'origine d'Osaka
Le takoyaki, un plat d'origine d'Osaka, est une petite boulette entre 3cm et 5cm de diamètre fait de la pâte de farine et de morceaux de poulpe. Les autres que poulpe au centre de la boulette, il contient aussi des miettes de la pâte à beignets, du poireau ciselé, du gingembre vinaigré rouge etc. La surface du takoyaki est croustillante mais l'intérieur est liquide comme le monjayaki. Cette saveur originale est aimée par beaucoup de monde.
Normalement ce plat se mange accompagné de la sauce, de l'algue hâchée (aonori) et du katsuobushi (bonite séchée rapée), et si vous voulez, vous pouvez y ajouter de la mayonnaise.

Le Monjayaki, recette populaire à Tokyo

Le Monjayaki, recette populaire à TokyoA Tokyo, le monjayaki est très populaire. La pâte est plus liquide que celle de l'okonomiyaki et assaisonnée de la sauce Worcestershire ou de la sauce de soja avant la cuisson. Autrefois, ce plat était un goûter pour les enfants servis dans les petits magasins des gâteaux (dagashiya) dans les quartiers populaires de Tokyo. Aujourd'hui il y a des restaurants de monjayaki, où normalement on peut prendre aussi de l'okonomiyaki.

Comment réussir votre okonomiyaki

Okonomiyaki
L'okonomiyaki se fait avec des tranches fines de la viande (normalement le porc), des œufs, des miettes de la pâte de beignets etc. Alors, comment faire pour réussir un okonimiyaki ? Voilà notre recette.

Okonomiyaki
Laissez-le jusqu'à ce que l'intérieur soit bien cuit.
Okonomiyaki
Mettez de la sauce à l'okonomiyaki.
Okonomiyaki
Pour finir, mettez de la mayonnaise et de l'algue vert en poudre (aonori).
Okonomiyaki
Découpez-le et servez-vous !
Okonomiyaki
Faites cuire les deux côtés de l'okonomiyaki en le tournant.

Comment réussir votre monjayaki

OkonomiyakiPour faire un monjayaki, vous avez beaucoup de choix pour les ingrédients. Ici nous vous présentons une recette bonne et facile à la vieux quartiers de Tokyo avec le mentaïko (l'œuf de morue piquant) et le mochi (la pâte de riz).

Okonomiyaki
Versez-y le liquide de bouillon.
Okonomiyaki
Mettez du mochi cuit et du fromage sur l'ensemble de 1 et 2.
Okonomiyaki
Quand l'ensemble de monjayaki commence à bouillonner, c'est fait.
Okonomiyaki
Servez-vous, en faisant brûler les bouts.
Okonomiyaki
Faites cuire les ingrédients.

Histoire de la naissance d'okonomiyaki

Sen no Rikyû a inventé l'okonomiyaki, c'est vrai?

L'origine de l'okonomiyaki remonte à Sen no Rikyû, le créateur et le grand maître de la cérémonie du thé. Selon Rikyû Hyakkaï ki, document sur une centaine de cérémonies de thé que Rikyû a donné, le grand maître offrait un gâteau qui s'appellait «Fu no yaki» très souvent à sa cérémonie. Ce gâteau était une sorte de crêpe au miso épicé de poivre japonais (sansyô). Aujourd'hui on suppose que ce gâteau est l'origine de notre okonomiyaki.

«Yôshokuyaki» d'Osaka, «Issenyôshoku» de Hiroshima et «Mojiyaki» de Tokyo ont été développé chacun de son côté.

A Osaka avant la seconde guerre mondiale, le «yôshokuyaki», une sorte de crêpe salée aux poireaux et aux miettes de la pâte à beignets, était très populaire. Après la guerre on a commencé à ajouter les autres ingrédients à la pâte de «yôshokuyaki», par exemple des légumes et des fruits de mer. Comme on peut choisir des ingrédients par préférence, ce plat a été nommé «okonomiyaki» («okonomi» signifie «votre préférence»).
On suppose que l'origine de l'okonomiyaki à la Hiroshima est l'«issenyôshoku», ce qui était vendu aux petits magasins de gâteaux pour les enfants (dagashiya). L'issenyôshoku est une sorte de crêpe plié en demi-lune, assaisonnée de la poudre de katsuobushi, des poireau, des algues moelleuses (tororo kombu) et des autres condiments et accompagnée de la sauce Worcestershire. Même aujourd'hui, l'okonomiyaki à la Hiroshima vendu à certains supermarchés prend la forme de demi-lune comme issenyôshoku d'autrefois.
L'origine du «monjayaki» de Tokyo est le «mojiyaki» de l'ère de Meiji (la dernière moitié du XIXème siècle). A l'époque, aux petits magasins de gâteaux (dagashiya) enseignait aux enfants l'alphabet en écrivant des lettres (en japonais «moji») avec du mélange liquide de la farine et de l'eau sur la plaque et les enfants en achetaient comme «mojiyaki». Ce «mojiyaki» est consideré devenu «monjayaki».